Installation et entretien des panneaux aérovoltaïques

Vous venez de signer pour l’acquisition d’une centrale solaire aérovoltaïque ? Félicitations ! Ne reste désormais plus qu’à l’installer et à connaître les quelques astuces pour l’entretenir afin d’optimiser votre production d’énergie.

L’installation d’une centrale solaire, comment ça marche ?

Après avoir signé l’acte de vente de votre future centrale solaire aérovoltaïque, c’est tout un processus administratif qui se déclenche ! La gestion d’un projet solaire implique ainsi plusieurs étapes parmi lesquelles une visite technique, une demande d’autorisation en mairie, de raccordement à Enedis, etc.

Un processus qui peut prendre plusieurs semaines et qui conditionne la pose des panneaux. Le chantier en lui-même est relativement rapide : une centrale solaire Ma Petite Énergie peut s’installer en deux jours et sur toutes les maisons. Avec ou sans étage et/ou combles, quelle que soit la nature du toit ou son inclinaison, nos systèmes aérovoltaïques s’adaptent à toutes les configurations !

Pose en sur-toiture ou intégrée au bâti ?

Avant d’installer une centrale solaire, il convient cependant de décider d’un type d’implantation lors de la pose. Attention, l’implantation sur le toit aura un impact sur votre façon de consommer.

La pose en sur-toiture

Une pose en sur-toiture est une centrale solaire installée par-dessus les tuiles ou ardoises de la maison. Ces panneaux aérovoltaïques en sur-toiture sont en général un peu moins chers que l’intégration au bâti. Ce type d’implantation se prête plutôt à un contrat de vente « autoconsommation avec vente de surplus », car le tarif d’achat de l’électricité par EDF est moins élevé que dans le cas d’une pose en intégration sur bâti. Or, ce contrat de vente donne droit à une prime à l’investissement qui peut s’élever jusqu’à 390 € par kWc installé.

La pose intégrée au bâti

L’intégration au bâti, c’est quand la centrale solaire remplace la toiture sur la surface qu’elle occupe. Il s’agit bien souvent du choix le plus esthétique puisque les panneaux solaires s’intègrent dès lors parfaitement au reste de la toiture tout en restant 100 % étanches. L’intégration au bâti se prête bien à un contrat de vente « vente totale » : elle bénéficie en effet du tarif d’achat de l’électricité par EDF le plus élevé.

Comment entretenir ses panneaux solaires ?

Rien de bien sorcier ! Pour une centrale solaire aérovoltaïque, il est conseillé de changer tous les 1 à 2 ans le filtre du module de filtration.

De même, afin d’optimiser votre production d’électricité, nettoyez les panneaux au jet d’eau une fois par an, pendant le printemps. Ce sera l’occasion de retirer d’éventuelles feuilles mortes ou la fine couche de poussière qui peut s’accumuler au fil des saisons. Ainsi, votre centrale solaire aérovoltaïque sera fin prête à affronter l’été et ses rayons de soleil chargés d’énergie.

Enfin, ne manquez pas de vous renseigner sur les garanties liées à vos panneaux solaires pour palier les cas où vos panneaux solaires seraient moins performants que prévus. Chez Ma Petite Énergie par exemple, nous garantissons une puissance thermique de la centrale solaire de 90 %, et électrique de 80 %, sur 25 ans !